PERSONNE A MOBILITE REDUITE

Nous ne pouvons pas garantir les conditions adéquates en matière d’accessibilité (transports, visites, hébergements etc…). De façon générale, ce voyage n’est donc pas adapté aux personnes à mobilité réduite.

Transport aérien et PHMR : Conformément au Règlement CE n°1107/2006 du 5 juillet 2006, si un participant présente un handicap ou une mobilité réduite requérant une attention particulière, en raison de son état physique, intellectuel ou de son âge, est tenu d’en informer ATC 48h avant l’heure de départ au plus tard.
ATC pourra déconseiller ou refuser au participant présentant un handicap ou une mobilité réduite, la réservation d’un voyage incluant un transport aérien, dès lors que les exigences de sécurité ou la configuration de l’aéronef rendent le transport impossible.

FORMALITÉS

Il est essentiel de vous tenir informé des formalités de police et de santé du pays visité au moment de votre réservation puis de votre départ.

Il vous appartient de vérifier la validité de vos documents de voyage et de vos vaccinations, ainsi que de faire les éventuelles démarches nécessaires dans les délais impartis. Vous êtes invité à vous tenir informé, jusqu’au départ des risques politiques, météorologiques et sanitaires pouvant survenir sur la destination.

Les informations ci-dessous sont communiquées selon les données disponibles à la date d’établissement du programme du voyage. Nous vous conseillons de consulter, jusqu’au jour du départ, les sites indiqués ci-dessus et de vous inscrire sur le site ARIANE : https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/dyn/public/login.html

FORMALITES POUR LES RESSORTISSANTS FRANÇAIS :

SANTÉ

Pas de vaccin obligatoire. Comme partout, il est important d’être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage). La vaccination contre l’hépatite A et B est recommandée. Un traitement antipaludéen est vivement recommandé. Les informations données par les autorités tanzaniennes concernant la vaccination contre la fièvre jaune sont ambigües. Elle n’est en principe obligatoire que pour les personnes en provenance d’un pays où cette fièvre est endémique ou pour celles qui ont transité plus de 12 heures par un de ces pays. Dans la pratique, la preuve de vaccination est exigée de manière indistincte. La vaccination contre la fièvre jaune attestée par un carnet de vaccinations international peut permettre d’éviter des problèmes administratifs à l’aéroport mais ne constitue pas une obligatoire légale ou médicale.

Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé, très couteux à l’étranger, il est vivement recommandé de disposer d’un contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux (dont la chirurgie et l’hospitalisation) et de rapatriement sanitaire, au risque de ne pas avoir accès aux soins, y compris en cas d’urgence vitale.

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter le site du Ministère français de la Santé qui publie des informations et des recommandations sur les risques sanitaires du ou des pays de votre voyage sur le site http://www.sante.gouv.fr. Les informations concernant les formalités de santé, mentionnées ci-dessus, ne peuvent se substituer à un avis médical. Nous vous recommandons vivement de consulter un médecin avant votre départ pour faire une évaluation de votre état de santé et bénéficier de recommandations sanitaires, notamment sur les vaccinations. Consultez éventuellement votre dentiste avant le départ.

Retour