La mythologie du Grand Nord a encore de beaux jours devant elle : forêts à l’infini, chiens de traîneau, lacs par milliers, igloos, saumons remontant les cours d’eau, baleines et ours, castors, bûcherons et hydravions … Qu’allons-nous chercher au Canada ? Sans doute ce qui manque de plus en plus chez nous : la nature et les grands espaces.
Au Canada, l’homme s’incline devant la nature : il a appris à s’accommoder de ses ardeurs pour mieux en apprécier la beauté farouche qui subjugue par son immensité. Sur les traces des pionniers dans les ranchs de l’Alberta ou dans les parcs nationaux des Rocheuses, la rencontre avec le Grand Ouest sera à la hauteur de vos espérances.
Voici nos conseils pour bien préparer votre séjour au Canada avec Routes du Monde ATC !

 

*A voir /A faire*

– Profiter de la diversité ethnique pour goûter toutes les cuisines du monde, à Vancouver
– Réveiller son âme d’enfant et aller en bateau admirer le spectacle des baleines, lions de mer et phoques, à Tofino
– Dormir dans une des cabanes sur pilotis du vieux village de Telegraphe Cove, au bout de l’île de Vancouver
– Louer un canoë et pagayer sur les eaux turquoise du Lake Moraine
– Faire une randonnée sur le glacier Athabasca, en Alberta.
– Embarquer à bord du train Jasper-Vancouver et regarder défiler les paysages sauvages des montagnes rocheuses

Formalités

Passeport individuel en cours de validité pour tous, y compris les enfants ;
Attention ! A partir du 29 septembre 2016, autorisation de voyage électronique (AVE ; formulaire équivalent à l’ESTA américain).
Coût : 7 $, à payer en ligne par carte bancaire.
Sauf exception (se rapprocher alors de l’ambassade), l’autorisation est ensuite délivrée automatiquement. Elle est valable 5 ans. On vous conseille donc de vérifier avant le départ les formalités d’entrée sur le site de l’ambassade du Canada, également pour les enfants voyageant avec un seul de leurs parents.

Santé

Pas de vaccins obligatoires, mais il est toujours bon d’être à jour pour le DTCP, les hépatites A et B.

Votre valise

Vêtements adaptés au climat et à la saison. Prévoir des vêtements chauds pour les écarts de températures et de bonnes chaussures de marche !
Sachez enfin qu’en été, la climatisation fonctionne partout à plein régime. Mieux vaut donc prévoir un pull quand on va dans un centre commercial ou au restaurant !
L’hiver, c’est carrément l’excès inverse, les appartements comme les lieux publics sont souvent surchauffés.

Décalage horaire

Il y a six fuseaux horaires sur le territoire canadien. Quand il est 18h en France, il est 12h au Québec et en Ontario (donc – 6h) ; 13h au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse ; 11h au Manitoba ; 10h en Alberta, dans la Saskatchewan et dans les Territoires du Nord-Ouest ; 9h au Yukon et en Colombie-Britannique.  Petite subtilité : il est 13h30 à Terre-Neuve !
Attention, certains parcs de la Colombie-Britannique (Glacier, Yoho et Kootenay) s’alignent sur l’heure des Rocheuses (donc de l’Alberta). Il faut donc compter 1h de plus dans ces parcs par rapport au reste de la Colombie-Britannique.

Monnaie

Le dollar canadien est différent du dollar américain : d’abord, il n’est pas vert, mais de toutes les couleurs, et il vaut un peu moins (environ 0,70 € à l’été 2015).
Le plus pratique est de régler avec une carte de paiement. Elles sont acceptées presque partout. Attention, une commission variable est prise par votre banque à chaque opération : plus le montant de l’opération est faible, plus elle sera proportionnellement élevée.

Langue

L’anglais et le français sont les deux langues officielles du Canada. Sur le papier, tout du moins. Au quotidien, il ne faut donc pas vous attendre à pouvoir vous faire comprendre partout en français.
D’une manière générale, il vous faudra vous débrouiller en anglais, sans oublier que l’accent d’ici ressemble évidemment plus à celui des Américains voisins qu’à celui des Britanniques.

Climat

L’ouest du pays compte trois zones climatiques différentes.
– La côte pacifique jouit d’un microclimat doux et humide. Il y pleut beaucoup en hiver, moins en été. Mais les bancs de brume de l’île de Vancouver sont célèbres… Il y a rarement de grandes chaleurs dans la région. L’intérieur sud de la Colombie-Britannique (Kamloops, vallée de l’Okanagan) est, en revanche, très sec.
– Dans la région des Rocheuses, enfin, le climat est alpin, donc froid et sec. Vers Revelstoke, les chutes de neige atteignent des sommets : jusqu’à 25 à 30 m de flocons cumulés sur la saison en haut des montagnes ! Dans les montagnes, s’il fait en principe beau en juillet-août, le temps peut vite tourner à l’orage, à la grêle, voire à la neige. En juin, la météo est très variable, avec d’importants écarts de température d’un jour à l’autre, idem en septembre et octobre. L’ensemble des lacs et sentiers des Rocheuses ne sont pas dégelés avant mi- voire fin juin. L’Alberta est l’une des provinces canadiennes les plus ensoleillées.

Un voyage au Canada vous intéresse ? N’hésitez pas à vous renseigner pour partir !

Retour